Une augmentation des chirurgies bariatriques serait souhaitables

Par Calixte le 06/28/13 - Paru dans Sante | 0 commentaires

Les personnes dont l'indice de masse corporelle est supérieur à 40 souffrent d'obésité morbide qui peut entraîner des complications cardiaques fatales. Ces personnes ont souvent à subir une opération chirurgicale de dernier recours. Le but est de réduire la taille de leur estomac en installant un anneau ou en dérivant une partie de l'estomac - par un bypass - et ainsi rendre impossible l'ingestion de grandes quantités de nourriture.

Cette chirurgie, dite bariatrique, n'est évidemment pas sans risques et doit être réservée aux patients dont les méthodes traditionnelles de régime ont échoué. Pour subir cette chirurgie, le patient doit afficher un indice corporel de 40. Les patients dont l'obésité présente un risque majeur pour leur santé sont traités en priorité.

Le Québec n'est pas épargné par ce fléau qu’est l'obésité ; on dénombre 250 000 personnes souffrant d'obésité morbide. Or, malgré les progrès médicaux et les communications faites autour de cette chirurgie, seulement 2 000 Québécois ont subi cette intervention en 2012-2013. Même si ce nombre est en forte augmentation depuis 4 ans, il est loin de l'objectif affiché par les pouvoirs publics qui comptaient sur un chiffre de 3 000 interventions.

 


  • Paru dans Sante | 0 commentaires | Articles lus 1074 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.02 / 5 pour 132 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!