40 activistes contre la marine israélienne

Par Bouligab le 08/22/08 - Paru dans Politique-international | 0 commentaires

Vendredi 22 août, 7 heures du matin. Deux chalutiers de pêche spécialement achetés pour l'occasion partent de Chypre en direction de Gaza, le territoire le plus isolé sur terre. À leur bord, une quarantaine d'activistes provenant de plus de 14 pays, tous engagés dans ce voyage plus qu'incertain pour tenter de forcer, par leur seule réputation, le blocus de Gaza imposé par Israël depuis 2007, lorsque le Hamas a été élu à l'Autorité palestinienne.

"Notre mission est de dénoncer l'illégalité des actions israéliennes, et de briser le siège afin d'exprimer notre solidarité avec le peuple de Gaza qui souffre", clame un communiqué émis par l'organisation "Liberté pour Gaza".

Parmi les participants, on retrouve Lauren Booth, belle-soeur de Tony Blair et représentante du Quartette (un organe commun de négociation pour le Proche-Orient, qui réunit ONU, UE, É-U et Russie), Hedy Epstein, femme juive de 84 ans ayant vécu la Shoah et déclarant que les Palestiniens ne méritent pas de vivre les mêmes atrocités, une soeur catholique de 81 ans, etc.

Les chances qu'ils réussissent vraiment à forcer le blocus et à livrer leurs 200 prothèses auditives ainsi que leurs 5000 ballons sont assez faibles. Au pire, l'armée israélienne les coule (ce qui est peu probable), au mieux, elle arraisonne les bateaux et arrête ses occupants.

Ce à quoi les activistes prévoient d'ensuite poursuivre en justice l'État d'Israël, pour kidnapping illégal.

Mais peu importe au fond s'ils parviennent à poser le pied en terre palestinienne: les geste, d'un courage peu commun, vise avant tout à faire sortir de l'oubli l'emprisonnement et la misère croissante des Palestiniens de la bande de Gaza.

Rappelons que la bande de Gaza a trois frontières: Israël, bloquée, la mer, contrôlée par Israël, et l'Égypte, qui se plie aux conditions d'Israël et qui bloque sa frontière.

Malgré un cessez-le-feu conclu avec le Hamas le 21 juin dernier, à peu près aucune amélioration n'a été observée.

1 million et demi de Palestiniens en souffrent chaque jour.

 


  • Paru dans Politique-international | 0 commentaires | Articles lus 2827 fois.
  • Vote : Moyenne de 3 / 5 pour 289 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!