Taux d'échec inquiétant à l'examen de la ENPQ

Par Calixte le 12/03/10 - Paru dans Sport | 0 commentaires

Les aspirants policiers peinent à réussir l’examen final de l’École nationale de police du Québec. Le taux d’échec avoisine, depuis quelques années, les 50 %, et se situe même au-dessous de cette barre, pour l’année 2009-2010. Pour cette dernière session, le taux de réussite n’est ainsi que de 46 %, donc moins d'un élève sur deux a réussi.

Les responsables de l’école avouent ne pas comprendre les raisons d’une telle contre-performance et assurent redoubler d’efforts, afin d’améliorer le taux de réussite. Les programmes et les plannings seront rééquilibrés, et l’accompagnement des futurs policiers sera renforcé. L’objectif souhaité de 70 % de réussite sera en tout cas loin d’être atteint cette année.

Les candidats refusés à l’examen doivent ensuite travailler d’arrache-pied avec un instructeur, afin d’assimiler en quelques jours les techniques de bases fondamentales, notamment la conduite automobile, les épreuves de tir ou encore les techniques d’intervention physique. Ces quelques jours de travail acharné portent en tout cas leurs fruits, puisque le second examen est réussi par 97 % des candidats.

La formation suivie est aujourd'hui très pointue, afin de s’adapter aux contraintes de plus en plus rigoureuses de l’emploi. Plus de 600 élèves obtiennent chaque année leur diplôme, après avoir suivi cette formation échelonnée sur 15 semaines.

 


  • Paru dans Sport | 0 commentaires | Articles lus 2841 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.01 / 5 pour 158 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!



  • Actualités connexes

  • 04/24/13

    Echec systeme telepresence
    Le Centre des congrès de Québec demande au gouvernement le remboursement des sommes i...





X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!