Enjeux et robotique

Par Hallkalah le 12/19/08 - Paru dans Science-international | 0 commentaires





Image: www.internactu.net



Le XXIe siècle marquera sans doute l’histoire avec l’un des avènements technologiques les plus significatifs concernant le potentiel créatif. Jusqu’ici, la robotique spécialisée est beaucoup plus prisée dans l’extrême orient, mais l’occident est à l’aube d’une utilisation tout autant échevelée et les répercussions pourraient se faire sentir dans un futur rapproché.

Le scientifique britannique Noel Sharkey, professeur en intelligence artificielle et robotique de l’Université de Sheffield en Angleterre, a fait part dans la revue américaine « Science », l’importance non négligeable d’instituer des règles d’éthiques internationales quant à l’emploi de ces robots, qui depuis le début du siècle, a augmenté, principalement grâce à l’accessibilité et l’étonnante rapidité qu’offre le potentiel illimité de l’internet. Depuis le début du siècle, les ventes ont dépassé le million. Il a aussi précisé qu’il était temps d’agir maintenant avant que l’ascension de la robotique ne prenne trop d’espace dans le quotidien et qu’elle en altère gravement les habitudes de vies encore qualifiées de « naturelles », qui s’annihileraient tranquillement en raison d’un abus d’utilisation de ces machines à tout faire.

À titre d’exemple, la Corée du Sud et le Japon détiennent déjà 14 entreprises ayant développé des robots capables de s’occuper et d’accompagner des enfants. Il va sans dire que des « garderies robotisées » effleurent la curiosité de plusieurs autant en terme d’efficacité méthodique, qu’en principes éthiques, alimentant ainsi les saillies artificielles de plus en plus gratinées des moyens utilisés pour prendre en charge la progéniture.

L’inquiétude persiste dans le fait que l’absence de l’instauration d’un code d’éthique sur le développement et l’usage de la robotique, pourrait aisément provoquer des contrecoups peu bénéfiques pour l’ensemble des sociétés, si l’on ne fait que réfléchir aux ultimes vertus destructrices que pourraient générer des robots s’ils « s’enrôlaient » dans l’armée.

Ce que l’homme pourrait élaborer et combiner à l’aide de ces machines suscite un vif tiraillement.

 


  • Paru dans Science-international | 0 commentaires | Articles lus 9059 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.02 / 5 pour 307 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!