L'évaluation des nouveaux médicaments trop longue

Par Calixte le 07/27/12 - Paru dans Sante | 0 commentaires

Le régime canadien d’évaluation des nouveaux médicaments occasionne des délais trop importants entre le début du processus d’approbation et la validation du médicament. Ce délai est 2 fois plus long qu'aux États-Unis : de l'ordre de 356 jours contre seulement 182 chez nos voisins américains.

Ces statistiques sont le résultat d'une étude récente menée par l’Institut Fraser et portant sur 33 nouveaux médicaments contre le cancer. Les malades et leurs proches déplorent ce manque de diligence des autorités sanitaires, alors même que ces nouvelles molécules pourraient les aider.

En plus d'un long délai, le Canada est aussi le pays le plus strict sur les conditions d’approbation. Sur ces 33 médicaments, 30 ont reçu une autorisation de commercialisation aux États-Unis, 26 en Europe, et seulement 24 au Canada. Parmi ces 24 nouveaux médicaments, seulement 3 ont été couverts par le régime public d'assurance maladie. Ce problème de délai important concerne également les médicaments brevetés, dont la mise sur le marché se fait en moyenne après un délai de deux ans.

 


  • Paru dans Sante | 0 commentaires | Articles lus 1564 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.05 / 5 pour 186 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!