La fermeture de l'usine Stadacona toujours en vigueur

Par Calixte le 04/16/12 - Paru dans Economie | 0 commentaires

Malgré une entente conclue, il y a trois semaines, avec leur direction, les employés de l'usine Stadacona n'ont toujours pas repris le chemin du travail. Ces 600 salariés sont privés de travail depuis le 9 décembre, après que leur employeur, la société Papiers White Birch, ait dû faire face à de graves difficultés financières.

Placée depuis sous la loi de la Protection des créanciers, l'entreprise a l'obligation légale de proposer un plan de maintien de l'activité, d'ici le 4 mai prochain. L'entreprise doit s'entendre avec le fonds d'investissement Black Diamond. Le maire de Québec, Régis Labeaume, a par ailleurs récemment rencontré deux groupes indiens qui seraient intéressés par une reprise de l'usine. Pour le moment, le propriétaire actuel ne souhaite toutefois pas céder son usine.

Une soixantaine de salariés de l'usine se sont réunis vendredi devant l'usine, afin de faire pression sur le propriétaire actuel, la famille Brandt. L'entreprise s'était engagée à rappeler une grande partie de son personnel d'ici le 1er juin prochain, afin de redémarrer une partie de la production. Les salariés avaient accepté, à 79 %, de réduire leur salaire de 10 % et une résiliation du fonds de pension.

 


  • Paru dans Economie | 0 commentaires | Articles lus 1459 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.02 / 5 pour 166 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!