Lévis renforce sa loi pour les chiens dangereux

Par Calixte le 03/08/13 - Paru dans Politique | 0 commentaires

La législation québécoise sur les chiens dangereux laisse chaque municipalité libre de décider des interdictions à adopter. Certaines villes ont, par exemple, totalement interdit la possession des pitbulls. D'autres villes, comme Québec, ont adopté des règlements visant à contrôler tous les chiens dangereux, quelle que soit leur race.

La municipalité de Lévis vient de durcir son règlement en interdisant la possession de tous les pitbulls, même ceux dits de races croisés. Il était devenu difficile de sanctionner un propriétaire de pitbull en prouvant qu'il s'agissait bien d'un animal de race pure. De nombreux constats d'infraction étaient annulés par la Cour municipale en l'absence de preuve formelle. Le nouveau règlement sur les nuisances animales devrait donc simplifier les procédures. Il sera également interdit aux Lévisiens de posséder un serpent dont la longueur est supérieure à un mètre, dont l’anaconda. L'objectif de ce renforcement est d'améliorer la sécurité des résidents.

Les propriétaires de chiens que l'on considère comme dangereux dénoncent la stigmatisation dont ils sont, une nouvelle fois, les victimes. Selon eux, il n'existe pas de chiens dangereux à proprement parlé ; il appartient à chaque possesseur d'éduquer son animal de manière à respecter la sécurité d'autrui. C'est également le point de vue de l'Association des médecins vétérinaires ; selon cet organisme, sanctionner tous les propriétaires de chiens jugés dangereux est injuste. Ce sont en effet la négligence et le manque de dressage qui sont le plus souvent à l'origine de la dangerosité des animaux.

 


  • Paru dans Politique | 0 commentaires | Articles lus 1405 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.08 / 5 pour 153 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!