Une psychose simulée pour l'art moderne

Par Hallkalah le 02/06/09 - Paru dans Insolite-international | 1 commentaires





Image: www.petitpeuple.fr



L’art moderne est une cours de récréation où tous les jeux sont permis. Ce courant sans fin sème parfois la confusion et anime de virulents débats sur le symbole quelque peu libertin et déchiré qu’il éveille de par ses saillies passagèrement trop vagues et abstruses. Quoi qu’il en soit, il stimule de plus en plus l’imagination des jeunes iconoclastes posés et marginaux qui en profitent pour élargir leurs centres de questionnements et d’expériences significatives.

Anna Odell, 35 ans, étudiante sur le point de terminer son périple académique en art moderne a simulé brillamment une tentative de suicide, en sautant en bas du pont de Stockholm, en Suède. L’attention attirée, repêchée, elle est restée huit heures vacillant, émanant tous les symptômes d’une parfaite détraquée psychotique désireuse de mettre fin à ses jours, se débattant violemment, vociférant et crachant ici et là sur le personnel soignant, jusqu’à ce que les grands moyens aient été utilisés. Bien sanglée, relaxée aux sédatifs, sa prestation artistique venait d’atteindre son apothéose; elle était maintenant internée.

Elle fut relâchée le lendemain lorsqu’elle révéla aux médecins que sa cascade du pont n’était rien d’autre qu’un canular artistique dans le cadre de son projet d’études. Son comportement en a choqué plus d’uns, vous l’aurez vaticiné, critère indispensable de l’artiste moderne…

 


  • Paru dans Insolite-international | 1 commentaires | Articles lus 2788 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.02 / 5 pour 328 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!