Reconstruction de l'échangeur Turcot

Par Calixte le 01/13/12 - Paru dans Politique | 0 commentaires

Des dizaines d’entreprises, dont certaines européennes, sont sur les rangs afin de reconstruire l’échangeur Turcot. Le ministère des Transports a présenté cette semaine les détails concernant la reconstruction. L’une des particularités concerne l'existence d'une clause de garantie étendue contre les défauts de fabrication, qui courra pendant une période de dix ans. Cette clause est inhabituelle dans le secteur de la construction. C’est dire si le gouvernement souhaite multiplier les garanties afin d’éviter une autre série noire.

L’ouvrage actuel aura en effet connu bien des déboires, en raison de multiples malfaçons, et le gouvernement souhaite que le nouvel échangeur ait une durée de vie de 75 à 100 ans. Tous les défauts de fabrication, qui seront relevés dans les dix ans suivant l’achèvement des travaux, seront donc à la charge de l’entrepreneur. Habituellement, cette période de garantie ne dépasse pas les cinq à sept ans. Ces garanties exorbitantes devraient limiter le nombre de prétendants.

L’entreprise choisie pour mener à bien les travaux sera connue en juin 2013 ; le chantier devrait s’achever en 2018. Le coût global est estimé à trois milliards de dollars.

 


  • Paru dans Politique | 0 commentaires | Articles lus 1503 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.05 / 5 pour 160 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!