Recrudescence du cancer de la prostate au Canada

Par Calixte le 06/14/11 - Paru dans Sante | 0 commentaires

C’est un chiffre plutôt inquiétant qui vient d’être rendu public par les autorités sanitaires du pays : un Canadien sur sept est potentiellement susceptible de développer un cancer de la prostate au cours de sa vie. Chaque semaine, 470 Canadiens - en moyenne âgés de 60 à 69 ans - reçoivent ce terrible diagnostic. C’est le cancer le plus fréquent chez les hommes et l’un des plus meurtriers.

Ce chiffre est aggravé par le fait que beaucoup de ces personnes ne disposent pas des informations suffisantes pour faire face à ce problème, et la majorité des hommes de plus de 60 ans ne fait pas de dépistage régulier. Déjà en 2008, l’Institut de la statistique du Québec révélait que moins d’un patient sur deux avait reçu toute l’aide psychologique nécessaire lors du traitement de cette maladie.

Un malade sur cinq n’a en outre pas accès aux informations exhaustives sur sa maladie et les traitements possibles. De même, les médecins n’avertissent pas toujours ou pas suffisamment leurs patients des effets secondaires du traitement. Dans la plupart des cas, ce cancer se soigne grâce à des séances de radiothérapie, de chimiothérapie et/ou une intervention chirurgicale. L’Hôtel-Dieu de Québec a mis en place un dépistage de la détresse chez ces patients, afin de pouvoir les prendre en charge dans le domaine de la psychologique..

 


  • Paru dans Sante | 0 commentaires | Articles lus 1859 fois.
  • Vote : Moyenne de 3 / 5 pour 170 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!