Trois Tibétains en prison pour fausses accusations d’espionnage

Par Marilyne le 11/22/07 - Paru dans Politique-international | 0 commentaires

Les dirigeants de l’organisme «Reporters sans frontières» dénoncent la condamnation de trois Tibétains à des peines oscillant entre trois et dix ans de prison pour une supposée histoire d’espionnage.

En fait, la Cour de Kardze, zone frontalière au Tibet, accuse les citoyens de travailler comme espions pour des organismes étrangers mettant ainsi la sécurité de l’État chinois en danger. Les accusés avaient en effet exporté des images de protestataires tibétains lors des manifestations ayant pris place lors du festival de chevaux, le 1er août dernier.

Reporters sans frontière est outré puisque l’organisme juge qu’il s’agit de peines extrêmement sévères; il faut dire qu’il ne s’agissait pas de journalistes mais bien de simples citoyens qui tentaient de faire parvenir des photos des manifestants à l’étranger.


Source : Save Tibet

 


  • Paru dans Politique-international | 0 commentaires | Articles lus 3910 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.02 / 5 pour 344 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!