Résidences pour personnes âgées sans certificat d'exploitation

Par Calixte le 02/09/11 - Paru dans Sante | 0 commentaires

Les résidences privées pour personnes âgées permettent à ces derniers de vivre autonomes dans une structure adaptée à leurs besoins, sans dépendre de leur famille. On en dénombre plus de 2 200 au Québec.

En 2009, le gouvernement a lancé un programme de certification d’exploitation de ces structures : celles-ci devaient obtenir leur certificat l’année même, faute de quoi elles étaient dans l’illégalité. L’objectif de cette mesure était double : d’une part, il s’agissait d’assurer la sécurité des pensionnaires et, d’autre part, d'éradiquer les cas de maltraitance, découverts dans certains établissements. Une vingtaine de critères sont ainsi évalués par le Conseil québécois d’agrément qui délivre ces certificats.

Cependant, aujourd’hui encore, certaines résidences privées ne sont toujours pas dans les normes. Le phénomène n’est pas marginal, puisque cela concerne 30 % de ces structures. Un des problèmes vient de la norme de sécurité incendie, qui n’est pas conforme dans plusieurs dizaines de résidences.

Pour combler le retard, le Conseil québécois d’agrément a dû embaucher des inspecteurs supplémentaires. Il faut également rappeler que les exploitants de ces résidences ont l'obligation de les inscrire sur un registre régional.

 


  • Paru dans Sante | 0 commentaires | Articles lus 2106 fois.
  • Vote : Moyenne de 2.98 / 5 pour 183 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!