Le viagra de bonne grâce; quand usage rime avec abus

Par Hallkalah le 03/16/09 - Paru dans Sante-international | 3 commentaires





Image: madeupinbritain.camio.co.uk



Alors que des hommes utilisent le Viagra dans le but de régler leurs problèmes érectiles, certains désireux de performances herculéennes, ne souffrant pas de cette dysfonction sexuelle, s’y prennent à cœur joie en avalant indifféremment la pilule de l’édification pénienne.

Selon une étude finlandaise, la deuxième cohorte utiliserait davantage le Viagra que les vrais nécessiteux. L’étude s’est consacrée sur une population d’hommes d’un âge moyen de 29 ans. Malgré des conclusions statistiques limitées, 2, 6% des hommes avaient déjà utilisé la granule à des fins de performances démesurées et amusantes, alors que seulement 0, 9% l’utilisaient pour un réel problème médical.

L’usage récréatif du Viagra (ou Levitra ou Cialis) a de fortes tendances à moduler les standards dans la tête de l’usager, ce qui incidemment entraîne paradoxalement une régression du système érectile normal. En entretenant un usage régulier et inutile du Viagra, un écart entre la réelle capacité à l’érection et celle conditionnée par le médicament se crée. L’usager jugera son érection insuffisante à l’état usuel alors qu’elle ne l’est pas. Si le cas persiste, l’accoutumance peut se développer jusqu’à la nécessité, car plus l’usage injustifié du médicament s'intensifiera, moins la confiance en l’érection naturelle s’exprimera, d’autant plus qu’il est déjà dûment prouvé qu’un manque de confiance en sa capacité érectile est un facteur trouble très significatif du problème lui-même.

Le jeu ne s’arrête malheureusement pas ici; quelques-uns abusent littéralement du Viagra car ils ont besoin de prouver qu’ils sont de torrides bêtes lascives insatiables. L’exemple du Russe Sergey Tuganov est assez convaincant. Celui-ci avait parié 3400 euros qu’il serait capable de réussir un marathon orgiaque dans lequel étaient incluses deux belles bacchantes. L’enjeu était de faire l’amour pendant 12h, sans trêve et d’un seul trait… Le jeune homme de 28 ans est décédé d’une crise cardiaque quelques minutes à la suite de son triomphe. D’après les médecins, la dose excessive du Viagra en était la cause.

 


  • Paru dans Sante-international | 3 commentaires | Articles lus 6704 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.1 / 5 pour 366 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!