15 leçons de sagesse que l’on ne comprend vraiment qu’après 40 ans

Notre attitude à l’égard du monde est soumise à un changement constant. Les 20 premières années peuvent être décrites comme une sorte de recherche d’orientation (“Qui suis-je ? Que puis-je faire ? Qu’est-ce que je veux ?”), vient ensuite la phase des grandes décisions jusqu’à l’âge de 40 ans : le début d’une carrière professionnelle, la fondation d’une famille, les investissements financiers. La performance totale est requise et les différents objectifs de vie sont en concurrence les uns avec les autres.

Ce n’est qu’au cours de la seconde moitié de la vie que de nombreuses personnes se débarrassent un peu de cette surcharge permanente subliminale. Elles regardent en arrière et se demandent ce qui est vraiment important pour elles dans la vie. Qu’est-ce qui a résisté à l’épreuve du temps ? Qu’est-ce que je ne suis plus prêt à accepter ? Qu’est-ce qui compte vraiment pour moi ?

Lire la suite sur @ Lastucerie