2 décès supplémentaires après une dose du vaccin AstraZeneca, ce qu’il faut savoir

Deux nouveaux décès potentiellement liés au vaccin AstraZeneca ont été déclarés ce vendredi en France. Pour autant, l’Agence du médicament (ANSM) se veut toujours optimiste sur l’efficacité de ce vaccin.

Il s’agit de “thromboses des grosses veines, atypiques par leur localisation (cérébrale en majorité, mais également digestive), pouvant être associées à une thrombopénie (déficit en plaquettes sanguines, NDLR) ou à des troubles de coagulation”.

Les cas sont survenus dans un délai médian de neuf jours après la vaccination, principalement chez des femmes qui n’avaient pas d’antécédents communs particuliers.

D’ailleurs, une plainte contre X a été déposée ce vendredi par la famille d’une femme toulousaine de 38 ans décédée le 29 mars dernier d’une thrombose après avoir reçu une dose du vaccin AstraZeneca. Une plainte initiée dans le but d’obtenir des investigations supplémentaires.