Pension alimentaire : le versement automatique va être géré par la CAF

D’après l’Aripa, en matière de pension alimentaire, il y aurait entre 30 % et 40 % d’impayées. Aux mieux, elles sont payées, mais de manière partielle ou irrégulière.

Cet organisme, qui dépend de la Caisse d’allocations familiales (CAF), a le pouvoir d’organiser automatiquement le versement des pensions. Et ce, depuis le 1er mars 2022. Selon les informations de Franceinfo, le passage par ce dispositif va devenir systématique au 1er janvier 2023.

Désormais, « l’intermédiation financière sera automatique, sauf si les deux parents s’y opposent conjointement ou si le juge l’écarte ». C’est ce que le ministre de la Santé a indiqué dans un communiqué. Ceci vaut pour toutes les séparations avec jugement qui fixe une pension alimentaire.

Lire la suite sur @ Foozine
Plus pour vous