L’erreur que commettent de nombreux cyclistes et qui peut leur coûter 375 euros d’amende

Les déplacements à deux-roues sans moteur sont aussi régis par le Code de la route. Même si ce dernier ne comporte aucune infraction particulière qui touche les cyclistes, cela n’empêche qu’étant un usager de la route, vous devez appliquer les bons réflexes pour éviter de vous retrouver dans des situations délicates.

Par ailleurs, la sobriété derrière votre guidon est de rigueur : l’ivresse est bien entendu réprimée. Restez sobre pour votre santé et votre budget. Un excès de vitesse, ça vous tente ? Réfléchissez-y à deux fois, car le pire reste cette phrase du verbalisateur : « vitesse inadaptée en fonction des circonstances ». Vous l’aviez vu ce piéton et vous pensiez que vous aviez le temps de l’éviter d’un coup de pédale, voire d’un coup de freins… Et non ! « Vous avez fait exprès de me rentrer dedans ! » réagit le piéton, qui pourtant n’est pas tombé au sol, mais qui se plaint juste d’une légère douleur à l’épaule. Vous tentez de vous excuser, de vous disculper, pourtant rien n’y fait ! On vous prend pour un délinquant et pour vérifier que vous n’êtes pas en état d’ivresse, vous avez droit, toujours sur votre selle, au test d’alcoolémie !

Lire la suite sur @ Santeplusmag
Plus pour vous