Jean-Jacques Goldman : comment il a contribué à la renaissance de Florent Pagny

Sa mère oriente plutôt le grand ami de Jean-Jacques Goldman dans le chant lyrique lorsqu’elle l’inscrit au Conservatoire de Levallois-Perret, à 15 ans. Pendant un long moment, il y travaille sur sa voix de baryton.

Toutefois, Florent Pagny n’a pas percé tout de suite. Il n’avait pas le réseau minimum nécessaire pour commencer sa carrière en tant qu’artiste. Il enchaîne les petits boulots pour s’en sortir.

Sa vie va basculer au moment où il rencontre l’agent Dominique Besnehard, à The Broad, un barclub à Paris. Florent Pagny l’avait approché alors qu’il y travaillait comme serveur. En 1982, Florent Pagny décroche un rôle dans une comédie musicale sur Antenne 2, Télé folies tous en chaîne. À partir de là, il gagne des seconds rôles au cinéma. C’était le cas pour L’As des as, avec Jean-Paul Belmondo ou encore Fort Saganne avec Gérard Depardieu.

Lire la suite sur @ Foozine
Plus pour vous