ASI : ce qu’il faut savoir sur l’allocation supplémentaire d’invalidité 2023

Comme l’appellation de l’allocation l’indique, il faut être invalide pour être bénéficiaire de l’ASI. Selon les règles générales, est invalide toute personne qui a perdu ⅔ de sa capacité physique ou de gain. De ce fait, si pour une raison ou une autre, vous n’arrivez plus à assurer votre travail à 100 %, il faut vérifier si vous n’êtes pas concerné par l’ASI.

Si vous remplissez la première condition, il n’y a pas d’âge requis pour être prestataire de l’ASI. En revanche, une fois arrivé à l’âge pour obtenir l’Aspa (âge légal de départ à la retraite) vous ne pouvez plus y prétendre.

Lire la suite sur @ Foozine
Plus pour vous