Mettre du gel coiffant sur sa plaque d’immatriculation pour ne pas se faire flasher par les radars : ça marche vraiment ?

L’astuce antiradar propose d’enduire votre plaque d’immatriculation d’un gel capillaire utilisé d’ordinaire pour vos crêtes et autres coiffures. Le fixateur dépose une couche de gélifiant qui rendrait la plaque illisible par le radar. Or, ceci est totalement faux ! Vous l’avez compris, la technologie du radar se moque parfaitement de ces efforts. Le véhicule sera identifié et la contravention arrivera chez vous.

En général, en cas de flash, et si votre certificat d’immatriculation est à jour, vous recevrez l’avis de contravention dans la semaine ou les quinze jours suivants. Le processus d’établissement de l’infraction est dématérialisé et centralisé sur une unité centrale de l’ANTAI « Agence nationale de traitement automatisé des infractions ». Si l’adresse est erronée, vous êtes passibles d’une amende allant jusqu’à 750 €, par contre l’agence fera tout pour vous retrouver…

Lire la suite sur @ Santeplusmag
Plus pour vous