3 gendarmes tués par un forcené dans le Puy-de-Dôme

Un terrible drame s’est produit dans la nuit du mardi 22 décembre à mercredi 23 décembre : dans le Puy-de-Dôme, trois gendarmes ont été tués alors qu’ils tentaient de porter secours à une femme. On fait le point.

Vers minuit, deux gendarmes se rendent dans un hameau isolé, près de Saint-just, dans le Puy-de-Dôme après avoir reçu un appel pour des violences conjugales.

Lorsqu’ils arrivent sur place, les gendarmes qui appartiennent à la compagnie d’Ambert s’aperçoivent que la femme menacée s’est réfugiée sur le toit de la maison.

Ensuite, l’homme armé a mis le feu à la maison puis s’est remis à tirer sur les gendarmes présents autour de la maison. Il tue alors deux autres gendarmes, le lieutenant Morel, 45 ans, et l’adjudant Dupuis, 37 ans, comme l’a expliqué le parquet de Clermont-Ferrand.

Lire la suite sur @ Ohmymag