Accessibilité à la justice: Simon Jolin-Barrette dépose le projet de loi 75

QUÉBEC — Le ministre de la Justice, Simon Jolin-Barrette, estime que la crise sanitaire est une occasion d’accélérer le changement.

Concrètement, le ministre propose de favoriser et d’encadrer le recours à des moyens technologiques pour éviter aux citoyens de se déplacer au palais de justice lorsque ce n’est pas nécessaire.

Le recours à l’écrit serait aussi privilégié pour réduire les déplacements. Par exemple, il est proposé de ne plus exiger de déclaration sous serment pour l’exemption des jurés et le paiement de certains témoins.

«Il faut (…) aller plus loin et continuer sur cet élan de modernisation et d’amélioration du système de justice, a déclaré M. Jolin-Barrette en conférence de presse. Nous devons faire plus et (…) mieux.»