Adama Traoré : L’avocat de la famille met en cause l’impartialité du directeur de la gendarmerie nationale

L’avocat dénonce le contenu d’une lettre du patron de la gendarmerie nationale, Christian Rodriguez, diffusée à tous les gendarmes français le 3 juin, au lendemain d’une grande manifestation organisée par le comité « La Vérité pour Adama » et alors qu’une contre-expertise demandée par sa famille et publiée mardi 2 juin affirme que le plaquage ventral est responsable de son décès, contrairement à ce qu’indiquent les expertises demandées par les gendarmes.point 446 |

Selon Me Yassine Bouzrou, dans cette lettre, le patron de la gendarmerie nationale « a affirmé ‘tout son soutien et toute sa confiance’ aux gendarmes mis en cause dans le décès de Monsieur Adama Traoré« .point 252 |