Affaire des chevaux mutilés : un homme en garde à vue

Cet homme de 50 ans a été placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur les mutilations de chevaux qui se multiplient dans l’Yonne.

L’homme serait suspecté d’avoir attaqué trois chevaux dans la nuit du 24 au 25 août, accompagné d’une autre personne.

Le journal « Le Parisien » rapport que deux poneys ont été lacérés à l’arme blanche, sur 50 cm et 25 cm respectivement.

L’arrestation fait suite à l’enquête ouverte après l’agression du président d’un refuge. Nicolas Demajean, président de l’association « Ranch de l’espoir » à Villefranche-Saint-Phal, avait dû être hospitalisé après qu’il est intervenu face à un homme venu s’en prendre à ses bêtes. Son avant-bras avait été entaillé à la serpette.

Lire la suite sur @ Vonjour