Affaire Marina Sabatier : La France condamnée par la CEDH pour n’avoir pas su protéger la fillette

La France a été condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme pour n’avoir pas su protéger la petite Marina des agissements de ses parents avant son décès.

Cette histoire avait bouleversé la France. Le corps de la petite avait été retrouvé abandonné dans un bac en plastique et coulé dans du béton sur le parking d’un fast-food près de Mans dans la Sarthe.

Bientôt 11 ans après les faits, la France a été condamnée ce jeudi 4 juin par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), pour ne pas avoir su protéger Marina des agissements de ses parents.point 179 | La Cour installée à Strasbourg estime que la France a violé l’article 3 de la Convention des droits de l’homme qui interdit « les tortures et traitements dégradants » dont la fillette a été victime.point 367 |