Al-Qaïda a encore menacé les personnes qui insultaient le prophète Mahomet

Le groupe Aqmi a écrit dans un communiqué: « Tuer celui qui insulte le prophète est le droit de chaque musulman capable de l’appliquer« , une réaction directe et violente suite à la cérémonie d’hommage au président Français à Samuel Paty…

Emmanuel Macron, qui ne souhaite pas que la France plie face aux pressions des islamistes, a réaffirmé que le pays ne renoncerait pas aux caricatures, ce qui a déclenché un flot de critiques dans le monde musulman et des appels au boycott.

De ce fait, depuis plusieurs jours, des milliers de personnes manifestent contre la France dans plusieurs pays musulmans dont 50.000 ce lundi au Bangladesh où certains manifestants ont brûlé des drapeaux français et des portraits d’Emmanuel Macron.