Alerte à la bombe: les Palais de justice de Clermont-Ferrand et Saint-Étienne ont été évacués

Comme l’a expliqué Éric Maillaud, le procureur de la République de Clermont-Ferrand, par mesure de précaution et comme le veut la procédure, le Palais de justice de Clermont-Ferrand a donc été évacué à la mi-journée…

L’homme qui a lancé cette alerte à la bombe a aussi indiqué que le Palais de justice de Saint-Étienne avait également des bombes à l’intérieur. Les audiences qui étaient en cours ont été immédiatement suspendues et environ 200 personnes ont aussi été évacuées .

Cependant, cet appel anonyme était totalement faux et il n’y avait pas de bombes dans ces deux bâtiments administratifs.

Le procureur de la République de Saint-Étienne, David Charmatz, a déclaré: « Les services de police judiciaire de Clermont-Ferrand et de Saint-Étienne ont été co-saisis d’une enquête pour tenter d’identifier les auteurs de cet appel mensonger ».