Algérie : un militant condamné à 10 ans de prison pour « incitation à l’athéisme »

Un tribunal algérien a condamné jeudi un membre clé du mouvement de protestation anti-gouvernemental Hirak à 10 ans de prison pour incitation à l’athéisme, a déclaré un groupe de défense des droits.

Yacine Mebarki a également été reconnu coupable d’avoir offensé l’Islam et condamné à une amende de 10 millions de dinars algériens (77 400 dollars), a déclaré Saïd Salhi, vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme.

M. Salhi s’est dit choqué par cette lourde peine pour « un citoyen qui n’a fait qu’exprimer son opinion en ligne ».

Cette peine est la plus longue infligée à un membre du Hirak, qui a mené les manifestations qui ont poussé le président Abdelaziz Bouteflika à quitter le pouvoir l’année dernière.