Amazon prolonge la suspension de ses activités en France jusqu’au 5 mai

“Il sera demandé aux collaborateurs d’Amazon de rester chez eux jusqu’au 5 mai inclus – ils percevront leur plein salaire”, affirme le groupe dans un communiqué. Les centres de distribution d’Amazon sont fermés depuis le 16 avril.

La cour d’appel de Versailles a donné raison le 24 avril aux syndicats qui réclamaient une réelle évaluation des risques liés au nouveau coronavirus, venant confirmer une décision du tribunal de Nanterre dix jours plus tôt.

La cour d’appel a précisé et élargi la liste des produits qu’Amazon peut continuer à livrer dans l’attente de cette évaluation et a fixé une astreinte de 100.000 euros par infraction.