Appelés à cause de cris, les gendarmes le trouvent en train de jouer à « Call of Duty »

En Normandie, la gendarmerie a dû intervenir chez un particulier après que les voisins ont appelé à cause de cris entendus.

Dans la commune de Mézidon Vallée d’Auge, dans le Calvados, le Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) est intervenu en pleine nuit de samedi à dimanche. Alertés par des voisins inquiets d’entendre des appels à l’aide en provenance de l’appartement, les gendarmes ont défoncé la porte du logement de la personne concernée, prêt à aider une quelconque victime.

Il s’agissait en fait d’un jeune homme, qui, à l’arrivée des secours, était endormi, avec semble-t-il un taux d’alcoolémie élevé.

En septembre à Paris, la police avait dû intervenir de la même manière chez un jeune homme en train de faire une partie du même jeu avec des amis.