Après l’attaque, la chasse à l’homme se poursuit à Vienne

Une chasse à l’homme a été lancée dans la nuit de lundi à mardi à Vienne après l’attentat qui a fait au moins quatre morts et semé la terreur dans la capitale autrichienne, une “attaque terroriste” selon le chancelier Sebastian Kurz.

Une quatrième personne est décédée mardi des suites de ses blessures au lendemain de l’attentat qui a endeuillé la ville de Vienne, a-t-on appris auprès du ministère de l’Intérieur.

“Malheureusement une nouvelle victime est morte à l’hôpital. Cela porte le bilan total à deux hommes et deux femmes”, a déclaré à l’AFP un porte-parole du ministère.

Un des assaillants, armé d’un fusil d’assaut et d’une ceinture d’explosifs factice, a été tué par la police. Il s’agit d’“un sympathisant” du groupe jihadiste Etat islamique (EI), selon les indices recueillis dans son logement, a précisé le gouvernement.