Arrêt de travail : ce qui a changé depuis le 1er mai

Ce dispositif ne peut bénéficier qu’à un seul des deux parents. Sachez que votre  enfant doit avoir moins de 16 ans et que vous devez être dans l’incapacité de faire du télétravail. Enfin, vous devez fournir une attestation sur l’honneur certifiant que vous êtes bien le seul parent à le demander. 

Comme expliqué précédemment, les règles d’indemnisation pour les personnes en arrêt pour garde d’enfants ou vulnérables ont évolué depuis le 1er mai. Si vous êtes dans ce cas de figure, vous avez donc été placé en chômage partiel à compter de cette date. A la fin du mois, vous serez intégralement rémunéré par votre employeur à hauteur de 84% de votre salaire net pris en charge par l’Etat dans la limite de 4,5 Smic. Au-delà de ce seuil, la différence est à la charge de l’entreprise.