Assa Traoré compare la mort de son frère Adama à celle de George Floyd

Ce mardi 2 juin, à Paris, 20 000 personnes se sont rassemblées pour dénoncer les violences policières.

Presque 4 ans après la mort d’Adama Traoré et une semaine après la mort de George Floyd aux États-Unis, 20 000 personnes étaient sur le parvis du tribunal de grande instance de Paris pour dénoncer les violences policières.

Le rassemblement avait pourtant été interdit quelques heures auparavant par la préfecture de police de Paris, à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19.

« Il se passe exactement la même chose en France », a estimé Assa Traoré, la sœur d’Adama, sur BFMTV.

Assa Traoré, porte-parole du Collectif Adama a expliqué ce mercredi 3 juin : « Malheureusement, la mort de George Floyd vient imager la mort de mon petit frère.point 237 |