Assassinat de Samuel Paty : Quatre autres collégiens mis en examen

Trois de ces mineurs ont été mis en examen pour « complicité d’assassinat terroriste ». Ils sont soupçonnés d’avoir désigné la victime à Abdoullakh Anzorov, l’assaillant. En effet, l’enquête a permis d’établir que le terroriste connaissait le nom de sa cible et l’établissement dans lequel il travaillait, mais il ne savait pas à quoi il ressemblait.

Ainsi, Abdoullakh Anzorov est arrivé près du collège du Bois d’Aulne vers 14 heures et aurait abordé un collégien en lui proposant 300 euros pour désigner Samuel Paty.

L’adolescent serait resté avec lui pendant près de 3 heures, proche de l’établissement, avec parfois d’autres collégiens qui venaient les voir. Vers 17 heures, ces collégiens lui auraient montré la victime.