Attentat de Strasbourg : Un troisième suspect a été libéré et placé sous surveillance électronique

Ce mercredi, une source judiciaire a indiqué qu’un suspect soupçonné d’avoir fourni un revolver à l’auteur de l’attentat de Strasbourg en 2018, avait été libéré et placé sous surveillance électronique.

Le 20 juillet dernier, le juge des libertés et de la détention (JLD) avait ordonné la libération du suspect pour des raisons de santé et de l’assigner à résidence avec un bracelet électronique. Bien que le parquet national antiterroriste ait fait appel, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a confirmé ce lundi la décision du juge.

Un enquête est toujours en cours afin de savoir si ces suspects étaient au courant des plans terroristes de Chérif Chekatt. Pour rappel, ce dernier avait tué cinq personnes au marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre 2018. Une personne proche du dossier a confié que les trois suspects pensaient que l’arme était destiné à un braquage.