Aux Pays-Bas, des milliers de visons d’élevage vont être abattus

Les Pays-Bas ont commencé l’abattage de plus de 10 000 visons d’élevage, des animaux suspectés de transmettre le coronavirus.

“Cette entreprise (l’élevage de visons de Deurne, ndlr) compte environ 1 500 femelles, qui ont chacune quatre à cinq petits”, a-t-elle déclarant, ajoutant que neuf autres élevages sont concernés. Les visons sont tués au monoxyde de carbone. Les appels à la justice de plusieurs associations de défense animale dans ces affaires n’ont pas fonctionné pour le moment.

Lire la suite sur @ Ohmymag