Avec l’interdiction de « la méthode d’étranglement », des policiers appellent à la grève des interpellations

Suite à l’annonce du Ministre de l’Intérieur de ce lundi, des policiers souhaitent entamer une grève des interpellations car ils estiment que sans la méthode d’étranglement, leur vie risque d’être mise en danger…

Christophe Castaner a annoncé en début de semaine que la méthode de l’étranglement pour interpeller des délinquants est désormais interdite en déclarant: « la méthode de la prise par le cou, dite de l’étranglement, sera abandonnée et ne sera plus enseignée dans les écoles de police et de gendarmerie ».

Le secrétaire général du syndicat Alternative Police CFDT, Denis Jacob, a confié que la révolte policière n’était pas loin et que ce contexte tendu pourrait impacter le travail de policiers. Selon lui, avec les manifestations organisées en France pour dénoncer les violences policières et le racisme de certains agents, les équipes sont à bout…