Avoir un chien réduit les maladies cardiovasculaires

Selon une étude de grande ampleur réalisée par les chercheurs de l’université d’Uppsala, être le propriétaire d’un chien permettrait de diminuer les risques cardiovasculaires.

Selon les chercheurs, il y a des explications très simples à ce phénomène. La première raison est que posséder un chien permet de réduire les stress psycho-sociaux. D’une autre part, devoir promener son animal oblige la personne à pratiquer une activité physique régulière, même si ce n’est que marcher.

En Europe, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès. Amoureux des chiens, vous pouvez donc vous réjouir !