Baisse des dépenses, mais hausse des cadeaux pour Noël?

HALIFAX — En cette année assombrie par un virus mortel, des fermetures et des annulations, de nombreux parents espèrent pouvoir donner à leurs enfants un Noël qui ne sera pas trop différent.

On s’attend à ce que les dépenses des Fêtes soient plus modestes alors que la deuxième vague de COVID-19 prend de la vigueur, causant une incertitude économique et des restrictions sur les voyages et les rassemblements. Un rapport de Deloitte Canada indique que les dépenses des Fêtes pourraient chuter de 18 % et qu’un Canadien sur trois prévoit dépenser moins qu’à l’habitude.

Mais des analystes croient que l’absence de normalité en 2020 pourrait mener à de fortes ventes. Une bonne partie de la baisse des dépenses est associée aux déplacements, aux sorties au restaurant et aux coûts pour recevoir des gens à la maison. Des experts s’attendent à ce que des parents décident de ne pas s’acheter de cadeaux entre eux ou de faire d’autres sacrifices pour pouvoir mettre des jouets sous le sapin.