Bientôt des contrôles aléatoires chez les malades de la Covid ?

Ne pas respecter l’isolement quand on est atteint de la Covid-19 pourrait coûter très cher. Dans certaines villes européennes la police a le droit de contrôler les malades chez eux. Zoom.

Face à cet incivisme, le Gouvernement espagnol a publié un décret donnant autorité aux régions. Depuis le 1er octobre, les policiers municipaux, qui ont accès aux registres des malades du coronavirus, peuvent désormais procéder à des contrôles aléatoires.

Pour le moment la volonté du président est d’instaurer une stratégie qui associera “outre les services de l’État, les maires et leurs services comme les associations concernées”.

Il n’est donc pas question de contrôles de police chez les personnes en quarantaine. Cependant, le groupe Agir à l’Assemblée nationale propose d’appliquer une amende s’élevant à 10.000 euros pour tous les individus qui ne respecteront pas la quarantaine en cas de contrôle positif au coronavirus.

Lire la suite sur @ Ohmymag