Bourvil : le décès tragique de Jeanne, sa seule femme, près de sa tombe, dans un accident

Tout au long de son vivant, il n’a eu d’yeux que pour elle. Bourvil a aimé une seule femme, Jeanne Lefrique, depuis leur première rencontre en 1936 jusqu’à sa mort le 23 septembre 1970. Elle le rejoindre à peu près seize ans plus tard.

Lire la suite sur @ Amomama