Brigitte Bardot risque la prison car elle ne veut pas payer une amende de 5000 euros

Dans ce dossier qui opposait Brigitte Bardot au président de la fédération nationale de chasse, le procureur avait souligné la « persistance dans l’action délinquante ». En effet, ce n’est pas la première fois que Brigitte Bardot a affaire à la justice pour ses prises de parole. L’ancienne actrice fait ainsi l’objet de cinq condamnations pour des propos jugés discriminatoires et diffamatoires.

Suite au jugement, l’avocat de Willy Schraen s’est dit « très satisfait ». Pour Me Denis Delcourt-Poudenx, le tribunal envoie « un signal fort pour qu’on cesse d’insulter les chasseurs ». Le conseil pointe notamment du doigt la « sémantique inquiétante » des propos tenus par Brigitte Bardot et se félicite de la « vertu pédagogique » de sa condamnation.

Lire la suite sur @ Lescrieursduweb