Ce livre jugé misandre veut être censuré par le gouvernement

Le livre “Moi, les hommes je les déteste” écrit par Pauline Harmange fait l’objet d’une menace de censure parce que jugé “misandre” par un chargé de mission, Ralph Zurmély. Le comble.

L’essai de la maison d’édition indépendante Monstrograph, d’une centaine de pages, devait être tiré à 500 exemplaires.

En cause ? Pour le chargé de mission Ralph Zurmély, cet essai est un essai “misandre”, qui appelle à la haine du sexe masculin. Aussi, le 19 août, jour de la sortie de “Moi, les hommes je les déteste”, Ralph Zurmély a donc pris l’initiative d’envoyer un mail aux différentes maisons d’édition qui s’apprêtent à accueillir ledit essai dans leur catalogue :

Lire la suite sur @ Ohmymag