Censure: la CAQ refuse la tenue d’une commission dans les universités

QUÉBEC — Le gouvernement caquiste a refusé, mercredi, la tenue d’une commission pour se pencher sur la censure dans les universités au Québec.

Le Parti québécois (PQ) a proposé cette commission transpartisane dans la foulée du scandale qui frappe actuellement l’Université d’Ottawa.

Rappelons qu’un rapport d’un groupe de travail présidé par le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, concluait tout récemment que la censure perturbe «la fonction capitale d’espace de libre débat» des universités.

En conférence de presse mercredi matin, le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon a rappelé que des conférences avaient été annulées dans des universités en raison de l’intimidation exercée par des militants.