Certaines personnes sont « génétiquement programmées » pour éviter les légumes, selon la science

Imaginez la scène : vous avez environ huit ans et vous venez de rentrer à la maison de l’école, enthousiasmé par l’idée de manger de la pizza ou quelque chose d’aussi malsain. Vous courez dans la cuisine en criant « QU’EST-CE QU’ON MAAANGE » tout en plaçant votre sac sur la table alors que vos pensées se tournent immédiatement vers la nourriture.

Ensuite, au moment où vous laissez votre enthousiasme atteindre des niveaux incontrôlables, vous entendez le mot redouté : des légumes. Évidemment, d’autres aliments ont été mentionnés (vos parents ne sont pas des monstres), mais votre esprit est alors uniquement axé sur ce qui vous cause le plus d’angoisse…

Lire la suite sur @ Ipnoze