Certains médicaments progestatifs augmentent le risque de tumeur cérébrale

L’Agence du médicament (ANSM) a tiré la sonnette d’alarme jeudi 18 juin concernant des médicaments progestatifs qui entraîneraient le risque de tumeurs cérébrales.

Mais jeudi 18 juin, l’agence du médicament (ANSM) a alerté sur certains de ces médicaments progestatifs jugés à risque après avoir réalisé une vaste étude épidémiologique. Il s’agit du Lutéran (acétate de chlormadinone) et le Lutényl (acétate de nomégestrol) et leurs génériques.

Si le traitement par Lutényl et ses génériques est d’une durée de 5 ans, le risque est multiplié par 12,5. Pour le lutéran et ses génériques le risque est multiplié par 7 à partir de 3,5 ans.

Lire la suite sur @ Ohmymag