Ces indices que les parents de Grégory veulent faire expertiser, 36 ans après le drame

Trente-six ans après la mort du petit Grégory Villemin, la recherche de la vérité est toujours intact. Les parents du petit Grégory ont émis une requête à la justice : faire de nouvelles expertises ADN. La justice a accepté leur demande !

Le 16 décembre 2020, avec leur avocat Me Thierry Moser, ils ont demandé de nouvelles expertises centrées sur l’ADN. Si les précédentes expertises génétiques, n’avaient pas permis d’attraper le coupable, les parents de Grégory se basent cette fois-ci sur “l’ADN de parentèle”.

Cette méthode consiste de relier une empreinte génétique avec d’autres empreintes, issues de la même parenté et répertoriées dans le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg), explique France Info.

Lire la suite sur @ Ohmymag