Ces statues de sirènes sont “rhabillées” pour ne pas choquer les visiteurs

Des sculptures de sirènes, qui se trouvent dans un parc indonésien depuis 15 ans, ont été complètement modifiées. En effet, leur poitrine a été couverte pour ménager les sensibilités. Explications.

“C’est une décision de la direction, aucune pression extérieure n’a été exercée. (…) Nous sommes en train de reformater le parc en parc familial” a assuré l’administration d’Ancol Dreamland sur la chaine BBC.

Alors une histoire de mœurs ou de choix architectural la question reste en suspend. Pourtant, la population indonésienne dans son ensemble ne semblait pas contre l’idée de voir dans la poitrine nue des statues la vision de l’artiste et non une zone érotique.

Lire la suite sur @ Ohmymag