Ces techniques pour ne plus gratter ses piqûres de moustiques

Une fois piqué, il est difficile de ne pas céder à la tentation de se gratter. Et plus ça gratte, plus on gratte ! Un cercle infernal dont il est difficile de sortir. Pourtant, s’acharner sur une piqûre de moustique peut devenir problématique puisque la peau est grattée à vif et risque de s’infecter. Il vaut mieux tenter de se contenir et utiliser des alternatives naturelles le temps que la piqûre s’estompe.

Le froid va permettre “d’anesthésier” la peau et calmer les envies de démangeaison. La fraîcheur d’un grand froid ou d’un glaçon va également permettre imiter le gonflement de la piqûre.

Lire la suite sur @ Ohmymag