«C’est malheureux»: l’histoire du gazouillis d’Élections Canada repris par Trump

OTTAWA — Élections Canada a vu apparaître sur les réseaux sociaux des publications de Canadiens se demandant si le dernier scrutin fédéral avait été truqué avec des technologies électorales douteuses.

Ces publications étaient liées à la présidentielle américaine et aux affirmations non vérifiées de Donald Trump et de ses alliés selon lesquelles les tabulateurs de vote automatiques étaient à blâmer pour sa défaite contre Joe Biden.

Dans une volonté d’éduquer les électeurs canadiens, l’organisme fédéral a cru bon préciser sur Twitter, le 16 novembre, qu’il n’utilise que des bulletins de vote sur papier dépouillés manuellement.

Le lendemain, Donald Trump a repris le gazouillis en le désignant comme la preuve d’un complot contre lui.